vendredi 19 février 2010

Sejour Linguistiques a Florence

Immersion Florentine

Mélodieuse, poétique, ardente. Les multiples qualités de la langue italienne me fascinent depuis mes premiers cours. Mes connaissances grammaticales sont solides certes, mais je n’arrive toujours pas m’exprimer couramment. Je me décide donc de partir en Italie. Je sais très bien que l’immersion est la seule formule me permettant de devenir bilingue. Différentes destinations s’offrent à moi, laquelle choisir? Rome l’historique, Florence l’artistique or Venise la romantique? Passionnée d’histoire de l’art, ce sera Florence. Les quatre semaines passées au cœur de ce berceau artistique mondial seront à jamais inoubliables.

Ma Dolce Vita

Il m’est difficile de ne mentionner que les principaux aspects de mon séjour linguistique en Italie. J’en ai apprécié chaque seconde. Des cours de langue journaliers auprès d’enseignants attentionnés aux constantes découvertes culturelles et artistiques, cette expérience a été des plus enrichissantes. Le Ponte Vecchio est d’une beauté particulière, l’imposante Basilica Santa Maria del Fiore est à couper le souffle, et la Galerie des Offices m’a permis de découvrir les chefs d’œuvre de la Renaissance. Chaque ruelle est imprégnée d’histoire. Quant à mon italien, celui-ci s’améliore de jour en jour. Mes cours et l’attention que me porte ma famille d’accueil me permettent de faire de grands progrès à l’oral. Les Italiens se montrent d’ailleurs à la hauteur de leur réputation. Chaleureux et enthousiastes, c’est un véritable plaisir de discuter avec eux. Et leur gestuelle est particulièrement contagieuse!

Les quatre semaines sont passées bien trop vite. Je pense faire une année universitaire en Italie, et Firenze sera bien entendu ma destination de choix. L’université de Florence m’attire tout particulièrement et j’espère avoir la chance d’y étudier un jour. Je suis également convaincue de l’avantage particulier qu’ont les séjours linguistiques pour perfectionner l’oral et découvrir une nouvelle culture. Les souvenirs de Florence resteront à jamais gravés dans mon cœur. Firenze per sempre nel cuore!

lundi 16 juillet 2007

ASSISSE: au coeur de l'Ombrie

Assissi Juin 2007

Saint François d'Assisse, tout le monde connaît... mais qui sait où se trouve et à quoi ressemble cette surprenante ville perchée sur une colline d'Ombrie! A tout juste 15km de Pérouge (Perugia), Assisse (Assissi) surprend le visiteur par son authenticité et son architecture médiévale parfaitement conservée. Bien plus qu'un village, la ville s'étend tout en longueur, dominant une superbe plaine ponctuée de cèdres et d'oliviers. C'est que l'Ombrie possède le charme de la Toscane voisine, les touristes en moins... Assissi

On se gare tranquillement à l'entrée de la cité avant d'aller parcourir à pied les ruelles fraîches et fleuries qui composent le site... Au fil des pas, les églises succèdent aux vieux palais et autres placettes ombragées... A l'extrémité se trouve l'impressionnante basilique de Saint François d'Assisse, construite sur deux niveaux, et où reposent, en sa crypte, le corps et les reliques du Saint.

Un étape incontournable si l'on passe dans la région. (Compter 3 heures)

Attention au monde et à la chaleur en été, et aux jours de pèlerinage.

samedi 14 juillet 2007

TOSCANE, ma belle!

Paysage Toscane

Et oui, si la Toscane était une femme, je l'épouserai! Belles lumières, beaux cyprès, vieux oliviers, collines majestueuses... on reste vite séduit par les lieux... même si ça fait très cliché!

Sinon, on parle de Rome "l'éternelle", pourquoi pas de Sienne "La ravissante"?! A voir donc, pour sa place grandiose, inclinée, cernée de bâtiments anciens et où se déroule 2 fois par an (début juillet et mi-août) la célèbre course du Palio, l'une des plus anciennes du monde à cheval. Elle traverse la ville pour se finir sur la place centrale, où trône le campanile, l'un des plus haut du pays!

On conseille de venir en milieu de journée afin d'avoir le maximum de lumière sur la place et ses immeubles avoisinants... mais attention l'été, c'est un vrai cagnard!

Clocher Toscane

La ville se découvre à pied, c'est assez magique et romantique (même si on n'est pas accompagné...) Par contre, attention aux prix dans les trattoria de la ville... C'est bon mais on prend quand même le touriste pour un pigeon...

Pour les amoureux des villes médiévales et d'une Italie comme on l'imagine. (Compter 2h de promenade)

samedi 7 juillet 2007

BEVAGNA, un mini Carcassonne à l'italienne

Huile d'Olives

En Umbria (Ombrie), on passe toujours par Perugia et Assissi (Perouse et Assisse) qui valent vraiment la visite mais on oublie trop souvent qu'à quelques encablures de là (environ 15 km) se trouve Bevagna, un joli petit village médièval, aux places et ruelles fraîches, aux allures d'un autrefois qui nous replonge instantanément au Moyen-Age! ... courettes, voies pavées, moulures de façades... on s'émerveille à chaque pas dans ce site cerné de remparts. Peu, voire pas, encore trop touristique, on profite des petits commerçants et de l'authenticité d'un village qui n'a pas vieilli ou bien vieilli (au choix). Un petit détour qui vaut vraiment le coup d'oeil si on est dans les parages.

Pour les amateurs de vieilles pierres et de la vraie Italie médiévale (Compter 1h30 de promenade)

mardi 3 juillet 2007

dessins

Florence est une pépinière à jeunes étudiants en Arts plastiques... Les musées permettent un travail fascinant, de salles en salles, de sculptures en peintures, d'artistes immenses à enfin "rencontrer" en peintres à découvrir... Voilà quelques-uns de mes croquis. Anges gardiens protégeants mes pas. Hommes, immenses, de marbre. Je les ai aimés... Et rapidement dessinés.

David lili3-pttrec.jpg lili4ptt.jpg Francesco Granacci Alexandro Allori David

lundi 2 juillet 2007

Pitigliano : Idéal pour des vacances au calme à mi-chemin des grandes métropoles

Une journée dans les grandes villes : Des vacances à Pitigliano vous permettront de rayonner vers de multiples villes à découvrir (sous reserve d'avoir louée une voiture ou d'avoir de la patience car les cars et les trains italiens passent un peu quand ils veulent).

Rome (1h30), Florence (2h30), Perugia (2h), Orvieto (5O mn)

Idées à proximité de Pitigliano :
vue Sorano Visite du village et du musée en plein air.
Randonnées autour du village.
Bain dans les thermes de Saturnia : piscine en plein air creusée dans les roches avec de l'eau sulfurée à 37°. Cascades accessibles gratuitement.
Sovana : très beau village perché (5km)
Sorano : Petit village médiéval avec une très belle forteresse (10 km)
Les nombreux vestiges étrusques et romains.
Lac de Bolsena : plus grand lac volcanique d'Europe (36 km)

Et après tout ça se restaurer : Attention, très mauvais souvenir d'un restaurant sur la première place en arrivant...

Hébergement : Et pourquoi pas une jolie maison avec piscine louée au milieu des champs ?

dimanche 1 juillet 2007

Pitigliano

Pitigliano Pitigliano, ancienne cité étrusque, entre Rome et Florence, près de Grosseto, en Toscane, s'accroche aux roches comme au temps de l'Italie ancienne. Cet incroyable village à la spectaculaire beauté architecturale toscane est piquée sur un éperon rocheux surnaturel. Le bourg et ses fortifications s'accrochent aux parois ocres de la montagne. C'est un vertige de beauté, sur les remparts plongeant 600m plus bas entre route et rivière.

Lire la suite...

samedi 10 mars 2007

Printemps des poètes

Printemps des poètes Bonjour,

Bien trop longtemps sans mise à jour de notre joli blog. Enfin un peu moins joli depuis la mise à jour de Dotclear qui propulse les blogs de carnets de voyages - du boulot pour Lili et moi.

Mais aujourd'hui un petit coup de pouce et un petit coup de coeur pour le travail de jeunes graphistes qui ont mis leur talent au service du Printemps des Poètes.

Alors me direz-vous "quel rapport avec l'Italie ?" Et bien apprenez que pour cette neuvième édition du printemps des poètes le thème sera Lettera amorosa, le poème d'amour ! Alors pourquoi ne pas s'inviter sur ce blog ? L'Italie étant vue de France (enfin de ma fenêtre) la patrie du romantisme et Venise (sans ces #@! de pigeons) la capitale des amoureux.

Parmi les animations une tout particulièrement à retenu mon attention c'est celle de camille qui illustre un poème de Musset. L'animation est un peu lourde en raison de la musique qui habille le visuel mais l'attente vaut le coup.

mercredi 18 octobre 2006

Adresses dans les Cinqueterre

Quelques adresses et conseils après avoir lu entre les lignes des derniers billet sur les Cinqueterre...

Lire la suite...

mardi 5 septembre 2006

Adresses à Florence

Quelques adresses et conseils après avoir lu entre les lignes des derniers billets sur Florence...

Lire la suite...

vendredi 1 septembre 2006

Court séjour à Rome

Pour étoffer un peu ce carnet de voyages en Italie, à mon tour d’y aller de mon petit billet sur un bref (trop bref…) séjour à Rome effectué dans la chaleur du début du mois d’août…

Lire la suite...

mardi 29 août 2006

Lectures italiennes

Quelques idées coup de coeur de livres d'auteurs italiens ou de romans prenant comme décor ce beau pays...

Lire la suite...

vendredi 25 août 2006

Pise

Pise n'est pas que la tour penchée, comme la Tour penchée n'est pas seulement idiote, mal posée sur un carré de pelouse...

Lire la suite...

Adresses Pise

Nous voulions vous faire partager quelques adresses et conseils après avoir lu entre les lignes des derniers billets sur Pise.

Lire la suite...

mercredi 16 août 2006

Vernazza

Le glacier vous attend au bout du chemin.

Avis aux randonneurs, il ne s'agit pas des glaciers où marcher... Et pourtant, il faut y aller.
Un vieux marchand, serein, italien, vend de magnifiques sorbets pour clore la journée de randonnée sur les sentiers des Cinqueterre. En bas du village, après les lacets au milieu des vignes, en bas des marches, devant la tour carré, et plus loin, la tour ronde, il faut s'arrêter et déguster les merveilles fruitées. Les sorbets tendres pistachées, les gourmandes à la fraise, le chocolat de qualité, le citron rafraîchissant, ou la vanille réconfortante sont les meilleures du coin, à manger assis sur le bord du ponton, à demi allongés près de la mer. Réconfort bien mérité après la première marche Monterosso-Vernazza. La partie la plus difficile, avec beaucoup d'escaliers. vernazza2.jpg

La plus belle aussi avec sa vue magnifique sur les falaises, ses marches creusées au milieu des vignes, ses raides pentes accrochées sur le vide des vagues. Avec la vue, sublime, en récompense, sur le plus beau des 5 villages.

Celui qui s'ouvre en étoile sur la mer. Celui qui entoure de ses ruelles l'espace infini. Celui qui rivalise de beauté, du haut de ces tours, et donne la force aux villages alentours : Vernazza.

mercredi 9 août 2006

Promenade du soir à Levanto

Les demeures majestueuses de Levanto irradient de leurs beautés lumineuses les paysages des collines, entre pins parasols et figuiers, jusqu'à la mer.

Lire la suite...

mercredi 2 août 2006

Cinque terre en vidéo

Une petite séquence de la côte vue de la via del amore

mardi 1 août 2006

Florence : d'une rive l'autre

Le ponte vecchio traversé. Suivez par la gauche la montée raide sur les pavés.

Lire la suite...

lundi 31 juillet 2006

Fuir Florence pour mieux la découvrir

L'Arno est à contre jour des reflets de la ville. Florence ne peut plus se regarder briller.

Lire la suite...

mercredi 26 juillet 2006

Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore

5 Châteaux ou 5 villages ? 5 terres, 5 airs... Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore s'accrochent à la roche, et reflètent, en bas, à côté des bateaux de pêche, les belles couleurs italiennes. Les terrasses dégringolent les pentes en défiant nos regards. Elle a fière allure, cette nature sauvage, protégée, domptée par les hommes qui en tirent du bon vin, des rires, et nos rêves aujourd'hui, quand, en touristes randonneurs, nous marchons malgré la chaleur. Panorama de Corniglia

Lire la suite...

- page 1 de 2